Bureau exécutif et Collège des conseillers

    Les États généraux de la Communauté togolaise de l’Extérieur

LES OBJECTIFS DE LA DIASTODE
– CRÉATION DE LA DIASTODE
– ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA DIASTODE

LES OBJECTIFS DE LA DIASTODE

CRÉATION DE LA DIASTODE

1. HISTORIQUE

En 1993, des Togolais résidant à l’étranger, ont émis l’idée de mettre sur pied un Réseau afin de mobiliser tous les compatriotes de la Diaspora et d’appuyer la lutte que mènent les forces démocratiques internes pour l’avènement de la démocratie et de l’État de droit au Togo.

Cette idée a fait du chemin et a été favorablement accueillie par bon nombre d’associations de la diaspora togolaise.

La Communauté Togolaise au Canada (CTC), a pris alors l’initiative d’organiser un séminaire international en marge duquel il sera constitué un Réseau de la diaspora togolaise. Pour ce faire, elle a créé un comité CTC-Réseau, chargé de ce projet.

En novembre 1994, le comité présente un plan d’action au Bureau Exécutif Central de la CTC. Le même mois, une lettre d’information sur l’idée du Réseau est envoyée aux associations de la diaspora togolaise aux Antilles, en Angleterre, en Allemagne, en Belgique, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Burkina Faso, aux États-Unis, en France, en Suisse et au Canada.

Dès janvier 1995, les réponses positives ont été reçues des quatre coins du monde. Un texte d’orientation et un programme d’un séminaire international sur le Togo en marge duquel devait se constituer le Réseau ont été envoyés aux associations de la diaspora togolaise.

Au mois de mars 1995, commence l’opérationnalisation du séminaire par les séances de travail avec ces associations.

Au mois d’avril 1995, le Bureau Exécutif Central de la CTC a convoqué une réunion pour mettre sur pied les différents comités de l’organisation du séminaire.

22 mai 1995, arrivée des premières délégations des associations de la Diaspora.

Du 26 au 28 mai 1995 se sont déroulés les travaux du séminaire international sur le Togo, sous le thème : DÉMOCRATIE, ÉTAT DE DROIT ET DÉVELOPPEMENT, PERSPECTIVES D’AVENIR DU TOGO.

Le 28 mai 1995, en marge du séminaire, ont eu lieu les travaux qui ont conduit à la création de la Diaspora Togolaise pour la Démocratie (DIASTODE), un réseau extérieur de promotion et de défense de la démocratie au Togo.

2. JUSTIFICATIONS DE LA CRÉATION DE LA DIASTODE

L’histoire d’un pays se construit toujours et s’écrit tous les jours. Comme le dit Frantz Fanon : «Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission la remplir ou la trahir».

Après d’énormes sacrifices consentis par le Peuple togolais, l’heure est au bilan et aux perspectives d’avenir afin de voir comment la diaspora pourrait mieux contribuer au développement démocratique, économique, social et culturel du Togo.

L’idéal démocratique est largement partagé à travers le monde par la plupart des Togolais. Pour preuve, la contribution morale, politique et financière que la diaspora togolaise a apportée au peuple togolais durant le processus de démocratisation enclenché manifestement au début de la présente décennie.

Il convient non seulement d’entretenir l’ardeur démocratique chez les Togolais de l’étranger mais également d’utiliser au mieux leurs compétences diverses, les solidarités dont ils bénéficient dans les pays d’accueil pour renforcer au plan interne, la lutte pour la démocratie au Togo.

Pour ce faire, il importe de faire évoluer à un niveau plus structuré la mobilisation des Togolais de l’extérieur au sein d’un Réseau comportant diverses associations régionales en Afrique, en Europe, en Amérique et ailleurs dans le monde.

3. DÉCLARATION D’ASSOCIATION

L’An mille neuf cent quatre-vingt-quinze et le vingt-huit mai, nous, Associations de la diaspora togolaise dispersée dans les quatre coins du monde, réunies en Assemblée Générale en marge d’un Séminaire International sur le Togo à Hull, au Québec (Canada),

– Considérant que nous sommes à l’ère du village global ;
– Considérant que la diaspora togolaise, dispersée dans divers pays du monde et regroupée en Associations dans les pays d’accueil, peut et doit oeuvrer pour le développement politique, économique, social et culturel du Togo ;
– Considérant que la solidarité et la concertation entre les Associations de la diaspora contribueraient à informer et à sensibiliser l’opinion publique des pays d’accueil aux questions relatives au respect des droits de l’Homme, à l’avènement d’un État de droit et à la démocratie au Togo ;

avons décidé librement de créer un Réseau dénommé : RÉSEAU DE LA DIASPORA TOGOLAISE POUR LA DÉMOCRATIE (DIASTODE). dont les idéaux sont :

– Réunir les Associations de bonne volonté, épousant et partageant la philosophie et les objectifs fondamentaux de la DIASTODE, sans distinction aucune ;

– Promouvoir la solidarité au sein de la Communauté togolaise à l’étranger,

– Promouvoir la coopération entre la Communauté togolaise, la Communauté africaine et la Communauté internationale.

La présente déclaration constitue l’essentiel du préambule des statuts de la DIASTODE.

Les participants.

Fait à Hull, le 28 mai 1995

4. MANIFESTE DE LA DIASPORA TOGOLAISE POUR LA DÉMOCRATIE (DIASTODE)

«Chaque fois que reviennent les jours gris, que le devenir prend une couleur monotone et que la politique piétine d’impuissance, on se prend à rêver de quelque sursaut qui remette l’histoire en marche».
Fernand Dumont, Sociologue et humaniste québécois
(Québec) Canada

Préambule

Nous, Associations de la diaspora togolaise dispersée dans les quatre coins du monde pour des raisons d’ordre politique, économique et social, réunies les 26, 27 et 28 mai 1995, à Hull (Québec) Canada sur l’initiative de la COMMUNAUTÉ TOGOLAISE AU CANADA (CTC), en marge du SÉMINAIRE INTERNATIONAL portant sur le thème : DÉMOCRATIE, ÉTAT DE DROIT ET DÉVELOPPEMENT, PERSPECTIVES D’AVENIR DU TOGO organisé par la COMMUNAUTÉ TOGOLAISE AU CANADA (CTC) et le COLLECTIF POUR LA DÉMOCRATIE AU TOGO (CDT),
– conscientes de notre responsabilité historique vis-à-vis de notre pays le Togo et de son vaillant peuple,
– constatant le vide politique démocratique créé au pays depuis la violente et dramatique période de la transition vers la démocratie,
– constatant que l’espoir de voir enfin l’instauration de la démocratie et de l’État de droit, instances qui semblent historiquement jusqu’ici
le mieux répondre aux besoins matériels, spirituels, et sociétaux de l’HOMME, s’est vite effondré à la suite de la dramatique transition politique au Togo,
– conscientes que cet effondrement après tant de sacrifices, de souffrances et de déceptions accumulées a sans aucun doute affecté le peuple togolais,
– connaissant le peuple togolais pour son courage, sa patience, sa persévérance et sa détermination dans le silence, dans la parole ou dans l’action,
– après avoir fait dans un cadre académique et associatif (société civile), le bilan et défini les perspectives d’avenir du Togo comme pays et société par des thématiques du Séminaire international sur le Togo,
– considérant le caractère historique de cette réunion,

convenons:
– de nous engager comme membres à oeuvrer dans le cadre de la DIASTODE à l’instauration d’un climat de paix, de solidarité participative et de confiance entre les Togolais ; convaincus que ce climat est nécessaire au développement politique, économique, culturel et social durable de notre pays,
– de nous engager à oeuvrer dans le but de réaliser les objectifs de la Déclaration d’Association de la DIASTODE, de son Texte d’Orientation et des Recommandations adoptées en plénière du Séminaire International.

Adoptons le présent Manifeste intitulé TOGO ENJEU, comme plate-forme de la DIASTODE.
Fait à Hull (Québec) CANADA le 28 mai 1995.

5. STRUCTURES ET FONCTIONNEMENT DE LA DIASTODE

Les organes de la DIASTODE sont les suivants :

– L’Assemblée Générale (A.G.)
– Le Secrétariat Permanent (S.P.)
– Le Conseil d’Administration (C.A.)
– Les Comités ou Sections de pays (ou de régions).

a) L’assemblée générale (A.G.)

Elle est l’organe suprême de la DIASTODE. Elle regroupe les associations membres situées dans les pays et régions d’accueil des ressortissants togolais à l’étranger. Elle se réunit en session ordinaire au moins une (1) fois tous les deux (2) ans dans un pays choisi par l’A.G. précédente sur convocation du Secrétariat Permanent.

b) Le secrétariat permanent (S.P.)

Il est composé de trois personnes :
– un Secrétaire Général,
– un Trésorier Général.
– un Secrétaire Administratif,

Les membres du Secrétariat Permanent peuvent appartenir à des associations situées dans plusieurs régions d’un même pays.

c) Le conseil d’administration (C.A.) :

Il regroupe les Comités ou Sections de chaque pays.

d) Les comités ou sections du réseau

Au niveau de chaque pays ou grandes régions géographiques, les différentes Associations démocratiques de ressortissants togolais adhérant aux objectifs de la DIASTODE, sans renoncer à leurs personnalité et objectifs spécifiques, sont regroupées en Comité ou Section de la DIASTODE. Les Associations de la Diaspora togolaise aux Antilles, au Canada, aux États-Unis d’Amérique, en Allemagne, en France, en Belgique, au Burkina Faso ont déjà adhéré aux idéaux de la DIASTODE.

Les activités des Comités ou Sections du Réseau peuvent être coordonnées par une équipe de trois personnes (ou plus), élues ou désignées selon les modes que retiennent les Associations locales. Ces structures ayant statut d’association en vertu des lois de chaque pays d’accueil sont animées au plan mondial par le Secrétariat Permanent pour la coordination des appuis aux mouvements de démocratisation au Togo.

Pour plus d’informations ou pour adhérer à la Diastode, communiquer avec :

SECRÉTARIAT PERMANENT DE LA DIASTODE
S/C COMMUNAUTÉ TOGOLAISE AU CANADA
BUREAU EXÉCUTIF CENTRAL
C.P. 79060, Hull, Qc (Canada) J8Y 6V2

Courriel: diastode@diastode.org
Site internet: www.diastode.org

ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA DIASTODE

 – Communauté Togolaise au Canada (CTC)

Association Togolaise de Normandie (ATN) (France)

Collectif des Togolais Vivant aux Antilles-Guyane (CTVAG)

Union des Ressortissants Togolais en Allemagne (URTA)

Togo’s Haus (Allemagne)

Association des Togolais en Berlin-Brandenburg (ATBB) (Allemagne)

Action Commune pour le Togo (ACT) (France)

Promotion Afrique (France)

Collectif Solidarité Togo à Bruxelles (Belgique)

Mouvement Patriotique du 5 Octobre (MO5)

Diaspora Togolaise pour la Démocratie – Section USA (DIASTODE-USA) (États-Unis)

2015 Copyright Diastode